Vous êtes ici :

Etude naturaliste des Écosystèmes Marins (option EM)

Dans la même optique que l’étude naturaliste des milieux continentaux mais cette fois en considérant le milieu marin, cette unité d’enseignement permet d’améliorer la connaissance et les compétences des étudiants en matière d’identification spécifique, de méthodes d’échantillonnage particulière et adaptées et des mesures de gestion pouvant être mises en place.

L’amorce de cette unité d’enseignement est différente : les conditions pour réaliser une sortie en mer sont abordées en première partie, notions de base avant toute pratique sur le terrain.

Les taxons mis en avant dans cette option concernent essentiellement les poissons, la faune benthique dont les hippocampes, les raies et requins, les mammifères et tortues marines, les oiseaux du large, sans oublier les coraux et les algues. Les photographies mais aussi des schémas et autres illustrations sont utilisés lors des enseignements.

Les méthodes d’inventaires, de suivis des espèces du large et les techniques de pêches sont bien sûr abordées dans cette unité d’enseignement optionnelle. Tout comme la première discipline optionnelle, un point est également fait concernant les méthodes et outils innovants pouvant se traduire par des techniques de pointe en matière de navigation, mais aussi des thématiques comme la photo-identification des habitats de fonds ou encore l’ADN environnemental de plus en plus utilisée en contexte marin.

De façon conforme à la pédagogie active dispensée au sein de l’établissement, l’apprentissage se base par l’étude de nombreuses études de cas et mises en situations professionnelles.

La mise en pratique sur le terrain est tout à fait permise ici, au regard de la proximité avec la mer méditerranée. De nombreuses sorties sont ainsi régulièrement programmées, avec des sorties sur le littoral, des sorties « les pieds dans l’eau », des sorties proches des côtes en palmes-masques-tuba par exemple et des sorties en pleine mer. Cette option permet en outre l’obtention du permis bateau côtier et du niveau 1 de plongée, acquis indispensables pour une professionnalisation dans ce domaine.

Au travers des divers sorties et projets, grâce à de nombreux partenariats, les étudiants ont ainsi la chance de pouvoir rencontrer un grand nombre d’acteurs de la gestion et protection des milieux marins, dont des experts naturalistes reconnus.