BTSA GPN en 1 an

Cette formation accélérée permet de préparer le BTSA GPN en une année (15 mois exactement). Elle est destinée aux personnes en reconversion professionnelle ou en réorientation titulaires d'un BAC + 2.

Informations pratiques

  • Diplôme préparé

    BTSA Gestion et Protection de la Nature.

  • Type de formation

    Diplômante.

  • Durée de la formation

    1 an (15 mois).

  • Public

    Personnes disposant d’un diplôme de niveau 5 (DEUG ou L2, BTS, DUT, DEUST) ou d’une attestation validant deux années de formation après le BAC. Il n’est pas nécessaire que le domaine d’activité dans lequel la personne s’est formée ou a travaillé au préalable soit en lien avec le domaine de la gestion et de la protection de la nature.

  • Déroulement de la formation

    En présentiel à Montpellier.
    4 stages à effectuer durant l’année de formation, pour une durée totale cumulée de 16 semaines.

  • Coût total

    Les frais d’inscription et de scolarité s’élèvent à 7 800 €.

    Des frais additionnels sont à prévoir pour le repérage, les déplacements, l’hébergement et la restauration relatifs à l’organisation des épreuves terminales.
    La restauration des personnes dans le cadre des séjours d’immersion ou d’étude sont à la charge de l’apprenant.

  • Organisation de la formation

    1459 heures de formation réparties sur 15 mois, entre le mois de mars et le mois de juin de l’année suivante :

    • 812 heures sont destinées aux enseignements spécifiques et à l’entraînement aux épreuves terminales ;
    • 87 heures à l’accompagnement au projet personnel et professionnel de l’apprenant ;
    • 560 heures (soit 16 semaines) sont allouées aux stages.

    Tous les cours sont en présentiel, dans les locaux de Pôle Sup Nature ou sur le terrain.

    Quatre stages sont à réaliser au cours de la formation :

    • 2 semaines de stage « Découverte du milieu professionnel » ;
    • 8 semaines de stage principal ;
    • 2 semaines de stage en exploitation agricole ;
    • 4 semaines de stage complémentaire ou de perfectionnement.

    La recherche de stages, accompagnée par un référent pédagogique de Pôle Sup Nature, est de la responsabilité de l’apprenant.

    12 semaines de vacances sont programmées sur les 15 mois.

  • Débouchés professionnels et poursuites d’étude

    Cette formation offre les mêmes débouchés que le cursus traditionnel en deux ans.

  • Financements

    Éligible : financement Pôle emploi, OPCO, etc.

Déroulement de la formation

Les enseignements sont effectués sous la forme de cours théoriques, de travaux dirigés et pratiques, en classe et sur le terrain. Ils sont organisés en modules pluridisciplinaires.

Certains enseignements font l’objet de semaines à thème qui permettent de mettre à profit la transdisciplinarité de la formation et d’intégrer de manière cohérente les apports des différentes disciplines en vue de la professionnalisation des futurs techniciens supérieurs. Les enseignements scientifiques apportent aux apprenants les connaissances fondamentales pour orienter les choix techniques pour la mise en œuvre d’une gestion ou d’une valorisation d’un espace de nature.

Des séjours d’immersion et d’études naturalistes sont programmés en début de formation, en cours de formation et en fin de formation.

Durant l’année, des sorties hebdomadaires sont également planifiées. Grâce à elles :

  • vous découvrirez et étudierez le patrimoine naturel et culturel des territoires ;
  • vous confronterez les connaissances théoriques acquises durant les cours à la réalité du terrain ;
  • vous apprendrez à mettre en œuvre des protocoles d’inventaire et de suivi des espèces et des habitats naturels ;
  • vous participerez activement à des chantiers-écoles de gestion de la nature ;
  • vous rencontrerez des professionnels des domaines d’activités visés par la formation.

L’examen terminal se déroule au mois de juin, en fin de formation.

À propos du BTSA GPN en 1 an

Le BTSA Gestion et Protection de la Nature est un diplôme délivré par le Ministère de l’Agriculture. Il est inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (fiche n°RNCP15674). Les examens sont organisés par la DRAAF (Unité Mirex-Ouest) dans des centres d’examen du Ministère.

La formation accélérée BTSA GPN en 1 an est organisée sur 15 mois. Elle est destinée à des personnes en reconversion professionnelle ou en réorientation.

Dans ce cadre, les candidats sont dispensés des épreuves du tronc commun : Expression française et culture socio-économique (E1 ), S’exprimer, communiquer et comprendre le monde (E2), Langue vivante (E3) et Traitement de données (E4).

Seules les épreuves pluridisciplinaires, en lien avec le domaine professionnel visé sont à valider lors de l’examen : Concertation et médiation territoriale, conception de projet de gestion et d’EEDD (E5), Diagnostic naturaliste de terrain conduisant à des propositions de gestion ou de valorisation (E6) et Épreuve intégrative à caractère technique, scientifique et professionnel (E7).

Le programme mis en place par Pôle Sup Nature répond aux objectifs pédagogiques définis pour les modules M11, M51 à M56, et M61 (voir à ce sujet la section Compétences et capacités professionnelles) du référentiel officiel du BTSA gestion et protection de la nature (2011-08). Ce référentiel est disponible sur le site ChloroFil des professionnels de l’enseignement agricole.

Les enseignements portent sur l’écologie, l’expertise naturaliste, la gestion de la nature, la concertation territoriale, le génie écologique, l’éducation à l’environnement et au développement durable et les démarches de projet d’aménagement et de valorisation des espaces naturels.

Les dates à ne pas manquer

  • Présentation de la formation sous forme de visio-conférence : mercredi 14 décembre et jeudi 19 janvier 2023 de 18h à 19h ;
  • Journées Portes Ouvertes : samedi 11 février et samedi 15 avril 2023 ;
  • ouverture des candidatures : du 02 janvier au 28 février 2023 ;
  • entrée en formation : 6 mars 2023.

Compétences et capacités professionnelles acquises au cours de la formation BTSA GPN en 1 an

Les capacités professionnelles visées par la formation sont les suivantes.

1. Contribuer à la production de diagnostics et expertises naturalistes (Module 51)

  • Connaître les principaux groupes d'êtres vivants et les bases de leur écologie ;
  • connaître les grands types d'habitats naturels ;
  • connaître les méthodes pour la réalisation de diagnostics écologiques ;
  • comprendre le contexte d’une étude et les buts du commanditaire ;
  • répondre au cahier des charges d’une commande transmise par un maître d’œuvre ;
  • proposer des techniques d’investigation adaptées ;
  • analyser les données collectées pour proposer des programmes de gestion adaptés aux problématiques rencontrées.

Ces capacités sont acquises grâce à des enseignements en biologie des organismes, en écologie des espèces et des habitats naturels, en expertises naturalistes, en agronomie et en droit de l’environnement.

2. Participer à des démarches de concertation et de médiation au sein d'un territoire (Module 52)

  • Prendre en compte les représentations de la nature et leur évolution au cours du temps ;
  • comprendre les enjeux d’un territoire selon différentes dimensions (écologique, paysagère, économique, récréative, culturelle et éthique) ;
  • comprendre les usages d’un territoire et les logiques des différents acteurs qui le composent ;
  • proposer des méthodes et outils de médiation pour mener des projets de protection ou de valorisation de la nature.

Ces capacités sont acquises en cours d'aménagement, de droit de l’environnement et de concertation territoriale.

3. Conduire une opération de génie écologique (Module 53)

  • Comprendre la fonctionnalité des écosystèmes ;
  • définir les modalités techniques d’une opération dans un contexte écologique donné pour atteindre un objectif de préservation, de restauration ou de réhabilitation d’un espace de nature ;
  • mettre en œuvre les actions à mener ;
  • encadrer des équipes pour la mise en œuvre de chantiers ;
  • évaluer les opérations menées pour permettre de faire évoluer les pratiques.

Ces capacités sont acquises en cours d'écologie et gestion des milieux (littoraux, fluviatiles, humides, agro-pastoraux et forestiers) et par la mise en œuvre de chantiers-écoles.

4. Conduire une action d’animation du public (Module 54)

  • Comprendre les objectifs éducatifs d'une structure de l'éducation à l'environnement et au développement durable (EEDD) ;
  • concevoir une grille d’animation pour un public donné ;
  • concevoir des outils pédagogiques de sensibilisation ou d’animation ;
  • évaluer les actions menées et l’atteinte des objectifs pédagogiques fixés.

Ces capacités sont acquises dans le cadre de séminaires en EEDD, au cours du stage de 2 semaines en animation et, selon l'orientation de l'apprenant, au cours du stage principal.

5. Contribuer à la conception (Module 55) et conduire (Module 56) des projets de préservation, de gestion et de valorisation de la nature.

  • Identifier les contextes dans lesquels s’intègre un projet d’aménagement ;
  • mesurer les enjeux liés au projet et les hiérarchiser ;
  • préciser les étapes et les modalités du projet ;
  • étudier les faisabilités technique, juridique, réglementaire, économique et humaine du projet ;
  • évaluer le projet.

Ces capacités sont acquises dans le cadre des enseignements en valorisation des espaces de nature (comprenant, l’information, la sensibilisation, l’interprétation et l’écotourisme), en méthodologie de projet et sous la forme de projet tuteurés.

6. Faire face à une situation professionnelle

  • Instruire une réponse à une commande professionnelle ;
  • s’intégrer dans une organisation et une équipe ;
  • prendre des responsabilités et des initiatives ;
  • communiquer en situation professionnelle.

Ces capacités sont acquises principalement dans le cadre des situations professionnelles vécues pendant les stages et dans le cadre de mises en situation lors des projets tuteurés (rendus, présentation auprès du commanditaire).

Conditions d’admission au BTSA GPN en 1 an

  • Disposer d’un diplôme de niveau 5 ;
  • présenter un intérêt fort pour les disciplines naturalistes et, de préférence, avoir une première expérience d’activités associatives ou personnelles dans au moins une de ces disciplines : botanique, ornithologie, entomologie, herpétologie, ichtyologie, etc. ;
  • avoir une première connaissance des structures œuvrant dans le domaine de la gestion et de la protection de la nature et/ou en EEDD ;
  • produire une lettre de motivation personnalisée, mettant en avant le projet de reconversion ou de réorientation et les attentes de l’apprenant ;
  • soumettre un formulaire de candidature complet.

Modalités d'inscription

Les candidatures pour rejoindre la formation BTSA GPN en 1 an sont ouvertes du 02 janvier au 28 février pour une rentrée effective la deuxième semaine du mois de mars.

Dernière mise à jour le 16 décembre 2022.

Pôle Sup nature