Vous êtes ici :

Animateur nature, un métier de terrain

L’animateur nature (appelé aussi animateur environnement ou encore animateur EEDD) est chargé d’assurer une médiation entre la nature et les publics de tous âges venus la découvrir. Au cours d’excursions ou d’activités qu’il a organisées, sa mission est de sensibiliser les participants au patrimoine naturel d’un territoire.

Niveau de recrutement

Après le bac, l’obtention du BTSA GPN est un diplôme qui permet d’exercer ce métier.

Obtenu au terme d’un cursus de deux ans, il peut être éventuellement complété par une Licence Professionnelle en Développement et Protection du Patrimoine Culturel spécialité Médiation Scientifique et Education à l’Environnement.

Une formation aux premiers secours est également exigée.

Description du métier

L’animateur nature encadre des groupes scolaires ou touristiques auxquels il fait découvrir la singularité d’un milieu naturel donné, notamment grâce à l’observation des espèces végétales et animales présentes. Le travail sur le terrain représente l’essentiel de son activité.

Il sera amené à réaliser des études faunistiques et floristiques précises, recenser les espèces, étudier leur comportement, analyser leur répartition géographique, cartographier celles-ci, puis concevoir des outils ou des projets d’animation qu’il pourra mettre en œuvre auprès des différents publics.

L’observation, l’information et l’expérience vécue dehors sont les vecteurs qui lui permettent d’accomplir sa mission de sensibilisation. Montrer au public les espèces dont il ignore l’existence ou qu’il n’a pas l’habitude de voir ; informer ce dernier sur la fragilité d’un milieu ou encore vivre une balade nocturne au clair de lune  sont autant d’actions efficaces pour éveiller la curiosité et (re)créer le lien à la nature.

L’étude des écosystèmes et la restitution pédagogique de la diversité biologique observée ont pour finalité l’éducation du public à la préservation de l’environnement (naturel et socio-culturel).

Le métier d’animateur nature est ainsi étroitement lié aux problématiques écologiques : il forme les éco-citoyens de demain. En contact régulier avec des publics d’enfants et d’adolescents, son rôle consiste à faire naître en eux un intérêt pour la nature pour mieux la considérer dans leur environnement quotidien.

Les compétences mobilisées

L’animateur nature est un professionnel polyvalent, dont le métier mobilise de nombreuses compétences, et notamment :

Qui recrute l’animateur nature ?

Il peut également exercer son activité en tant que travailleur indépendant, auquel cas il proposera ses propres projets et outils pédagogiques aux collectivités, aux associations et aux directeurs d’école.

La rémunération

En fonction de l’expérience et des structures, le salaire annuel de l’animateur nature s’élève généralement de 18000 € à 30000 € Brut.