Vous êtes ici :

Modalités de préparation et d’évaluation à l’examen de la formation Expertise Naturaliste des Milieux

Au moment de l’entrée en formation Expertise Naturaliste des Milieux (ENM, de niveau Bac +3), des évaluations permettent aux formateurs de situer le niveau de compétences en expertise naturaliste, en expression française et en langue anglaise de l’étudiant.

Une classe de remise à niveau peut ainsi être proposée (ou imposée) avant l’entrée en formation, ce qui permet de s’assurer que tous les étudiants ont bien le socle de connaissances nécessaires pour suivre la formation. La classe de remise à niveau concerne les matières : Droit en environnement, Traitements de données et Systèmes d’Informations Géographiques (SIG).

La phase d’enseignements en présentiel est dense. Au mois de novembre sont organisés des entraînements aux épreuves terminales pour les matières les plus spécifiques (droit en environnement et bureau d’études, biostatistiques et expertise naturaliste, comprenant notamment les compétences SIG).

Ces entraînements permettent aux formateurs de repérer les difficultés de chaque étudiant et de mettre en place des actions visant à amener chacun vers l’obtention du diplôme lors des épreuves terminales.

Les formateurs évaluent la progression des étudiants par des évaluations écrites, notamment de type comptes-rendus de sortie ou rédaction de notes de synthèse. Ces travaux ne sont pas notés mais permettent au formateur de faire des recommandations à l’étudiant.

Les épreuves terminales se déroulent fin février. Les évaluations prennent la forme de devoirs sur table, d’oraux devant des jurys ou de rédaction de rapports. À l’issue de ces épreuves, un relevé de notes intermédiaire est délivré à l’étudiant, lui permettant, s’il le souhaite, de postuler dans des établissements d’enseignement afin de poursuivre ses études.

Le stage obligatoire de 5 mois minimum est évalué au mois d’août : l’étudiant doit avoir rédigé et rendu un rapport écrit de 40 pages au format scientifique, qu’il devra présenter lors d’une soutenance orale qui se déroulera devant un jury composé de formateurs et de professionnels du domaine naturaliste.

À l’issue de la décision du jury, un relevé de notes final est remis à l’étudiant. Le diplôme est délivré par l’établissement et remis en mains propres aux étudiants lauréats à partir du mois de novembre de l’année suivante.

Pôle Sup nature