Vous êtes ici :

Médiateur scientifique

Le médiateur scientifique est un professionnel de la transmission des connaissances scientifiques relatives à la nature et au vivant. Avide de savoirs, passionné par la biodiversité et les écosystèmes, il se nourrit des publications scientifiques les plus récentes et élabore des projets pédagogiques pour communiquer à des néophytes sa passion. Voici notre fiche dédiée à ce métier passionnant.

Niveau de recrutement

Peuvent accéder à la profession de médiateur scientifique :

Description du métier

La médiation scientifique, que l’on appelait couramment auparavant vulgarisation scientifique, est la transmission des connaissances et découvertes actuelles dans le domaine aux sciences de l’environnement et de la nature auprès d’un public non initié.

Cet exercice de pédagogie hors scolarité utilise des supports et des techniques variés : il peut s’agir d’articles publiés dans des revues et journaux spécialisés, d’interventions au sein de conférences scientifiques, d’expositions ou d’événements dédiés à des territoires naturels ou à des espèces végétales ou animales, de sentiers pédagogiques avec panneaux explicatifs, et jusqu’à des visites guidées au cœur des sites ou à la formation d’animateurs sur le terrain.

Le médiateur scientifique exerce sa profession au contact de disciplines variées : zoologie, botanique, ornithologie, entomologie, géologie… Les thématiques qu’il devra aborder sont infinies.

L’ingénierie de la médiation est un ensemble de techniques et de compétences dont la mise en œuvre permet le succès de la démarche pédagogique. Plusieurs étapes :

  1. L’identification des thématiques et savoirs à transmettre.
  2. La consultation du personnel scientifique, chercheurs et de leurs ouvrages.
  3. L’identification du public à qui ces informations seront communiquées.
  4. La conception des supports et dispositifs adaptés au sujet, à la complexité des savoirs et au public.

Les compétences mobilisées

Qui recrute le médiateur scientifique ?

Le métier peut également être exercé avec le statut d’indépendant, et revêtir des formes très variées : journalisme scientifique, blogging, publication d’ouvrages de vulgarisation, etc.

La rémunération

Le salaire d’un médiateur scientifique varie entre 20000 € et 30000 € brut.